logo animé L'Inattendu

À propos de

L’Inattendu

ORCHESTRE SYMPHONIQUE
Centre-Val de Loire

 

Le chef

Clément Joubert est titulaire de nombreux 1ers prix : flûte, musique de chambre, piano, ainsi qu’un prix de direction d’orchestre, un prix d’analyse et un prix d’orchestration au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Professeur d’enseignement artistique, il enseigne la flûte et la musique de chambre au conservatoire d’Orléans depuis 1999, puis la direction d’orchestre et l’orchestration. Il y a également été responsable des orchestres symphoniques jusqu’en 2019.
Clément Joubert fut aussi le directeur artistique et musical d’Opus Campus, de l’Orchestre Symphonique du Loiret, de l’orchestre Opus 16 et de l’ensemble de cuivres Villette- Brass. Depuis 2015, il assure cette fonction au sein de La Fabrique Opéra Val de Loire.
Il a dirigé l’Orchestre national des Pays de la Loire, l’orchestre symphonique de l’Académie musicale du Cher, l’ensemble Sotto Voce, l’orchestre Ostinato…
Il a également été l’assistant de David Stern et de John Nelson à l’Ensemble orchestral de Paris et de Krzysztof Penderecki à l’occasion du festival Aspects des musiques d’aujourd’hui de Caen.
Sa connaissance du monde de l’enseignement et son expérience des concerts favorisent une très large ouverture vers tous les publics.
Enfin, de nombreux ensembles font appel à ses services comme directeur musical pour des enregistrements ou comme arrangeur et orchestrateur : l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, le Feeling Brass Quintet (Romain Leleu)…

Les musiciens

Qui se trouve derrière les pupitres de l’orchestre L’Inattendu ? Avant tout des musiciens passionnés réunis par l’envie de jouer ensemble et de partager le plaisir qui les anime lorsque s’ouvre la boîte à instrument. Ces professionnels ont en commun une conception plurielle et ouverte de la musique, du baroque aux créations contemporaines, de l’opéra aux chansons populaires. Aussi talentueux en petit ensemble qu’en formation symphonique, c’est toujours avec joie que les musiciens de L’Inattendu entrent sur la scène, pour le plaisir de tous.

Notre histoire

Il était une fois, à Orléans, des amis, tous musiciens professionnels, unis par le même désir de partager et de faire partager la musique, “ les musiques ! “, disaient-ils, au plus grand nombre. De cette envie naquit l’Orchestre de Léonie. Sous la baguette de leur chef Clément Joubert, il se réunirent pour la première fois en 2012 pour l’enregistrement de la musique d’un court-métrage (Temps calme) et décidèrent ce jour-là de se retrouver autour de projets divers et de répertoires éclectiques.

On l’entendit alors dans d’autres bandes originales de films (La Nuit tombée), dans des soirées où il fit danser le public trois heures durant, mais aussi dans un répertoire plus conventionnel allant de la musique baroque (Gloria de Vivaldi) ou classique (messes de Mozart et de Schubert) à des créations contemporaines (de Julien et Claude-Henry Joubert… des proches de l’orchestre !). Il joua avec enthousiasme et brio les opéras produits par La Fabrique Opéra Val de Loire : Carmen (2015), La Flûte enchantée (2016), Aïda (2017), My Fair Lady (2018), Faust (2019), c’était eux, nos amis musiciens, qui firent résonner aux oreilles des milliers de spectateurs les musiques des grands compositeurs. L’Orchestre de Léonie, en formation symphonique, Mozart, en petits ensemble modulables, était sur tous les fronts, avide de découvrir, comme il fait découvrir au public, de nouveaux répertoires.

Clément Joubert, chef d’orchestre, pédagogue, conteur d’histoires, aime partager cette passion. C’est pourquoi l’Orchestre de Léonie fut souvent appelé pour permettre à des entreprises, des associations, des clubs, des manifestations sportives… d’offrir à leurs publics et collaborateurs une prestation unique et festive. Il s’agissait par exemple d’interventions ludiques et coopératives, au cours de colloques et conférences, qui permettaient de mettre en avant les points communs entre chef d’orchestre et chef d’entreprise ou d’équipe… et où parfois le public était même appelé à diriger l’orchestre !

Tout au long de ces années, l’Orchestre et son chef, dont la tête fourmille d’idées musicales, grandirent, nourris de ces projets variés et partagés avec plaisir. Alors en 2019, par un bel après-midi d’été, l’Orchestre prit son envol, sous la houlette de son chef et quitta le nid douillet de La Musique de Léonie pour vivre de nouvelles aventures. Il lui faudrait un nom à la hauteur, un nom qui lui ressemble et qui le porte : L’Inattendu !

Pour sa première saison, l’Inattendu a déjà de beaux projets. L’association crée, en partenariat avec la ville de Meung-sur-Loire, du 21 au 27 octobre 2019, une semaine de concerts, au cours de laquelle l’orchestre se produira dans des formations et des styles très variés. Et L’Inattendu sera au Zénith d’Orléans les 27, 28 et 29 mars prochain avec La Traviata, le sixième opéra de La Fabrique Opéra Val de Loire.

La suite de son histoire s’écrira au fil de la musique, mais gageons qu’elle sera… inattendue.

Pin It on Pinterest

Share This